• Actualité: Nous avons déjà récolté plus de 55'000 signatures à ce jour. Nous avons amené l'Appel au Parlement ce lundi 4 mai. Continuons de rassembler largement autour du texte. Objectif 100'000 signatures pour que les voix de chacune et chacun soient entendues. Invitez votre entourage à signer.


  • Retour sur la journée du 4 mai à Berne et dans les villes romandes



  • Appel du 4 mai - « Pour un redémarrage humaniste local et durable »


  • Le jour de la réouverture du parlement, unissons-nous pour faire entendre à nos élu·e·s la volonté de voir émerger un avenir différent, plus humanisé et plus durable.

    Depuis le début du semi-confinement, nos vies et nos habitudes ont drastiquement changé. Nous avons toutes et tous vécu des expériences hors de l’ordinaire, remettant en question notre mode de vie et nos valeurs, parfois dans la douleur, mais également dans le bonheur d’un lien social renforcé et d’un contact renouvelé avec la nature.

    Nombre d'entre nous souhaitent un réveil différent de l’avant COVID-19. Et nombre d'entre nous désirent construire un avenir différent, plus respectueux des êtres humains et de la nature.

    Les crises sont par excellence des moments charnières, où le champ des possibles s’élargit.

    Le parlement se réunit en session extraordinaire du 4 au 8 mai pour accompagner le Conseil fédéral dans l’après COVID-19. Les milieux économiques s’expriment largement sur ce sujet, mettant notamment la pression pour un redémarrage rapide du système en mode « business as usual », un soutien aux grandes entreprises, négligeant trop souvent les familles et les indépendant·e·s.

    Ne leur laissons pas le monopole de la parole. Aujourd’hui plus que jamais, dans notre démocratie directe, nos représentant·e·s doivent écouter la voix des gens que l’on n’entend pas.

    Tout le monde a fait l’expérience de l’essentiel et du superflu, tout le monde a pu constater que notre survie dépendait de nombreuses professions en lien avec la santé et l’alimentation, professions souvent peu valorisées.

    Chacun et chacune s’est rendu compte que l’abondance de nourriture n’était pas immuable, nourriture provenant d’une nature malmenée par la politique d’économie globalisée soutenue par nos gouvernements.

    Nous avons fait l’expérience de l’importance de la place des femmes dans notre société et nos foyers, qui trop souvent cumulent travail rémunéré et travail domestique.

    Pour ces raisons, nous demandons aux parlementaires de mettre en place une reprise économique:

    • Plus sociale
    - Valoriser les professions qui se sont montrées essentielles en ces temps de crise
    - Reconnaître le rôle fondamental du travail domestique largement effectué par des femmes
    - Soutenir les oubliés des programmes de soutien « COVID » (« petits » indépendants)

    • Plus locale
    - Favoriser les circuits courts
    - Réduire les dépendances internationales (alimentation, produits médicaux, etc.)

    • Plus écologique
    - Conditionner les soutiens à des activités économiques durables

    Pour faire entendre votre voix et rappeler à nos élu·e·s ce dont nous avons réellement besoin

    Faites du bruit à vos fenêtres le 4 mai à 12h comme nous l’avons fait tous les soirs pour remercier les héroïnes et les héros de cette crise.
    • Mettez le logo de l’appel du 4 mai comme image de profil ou en story
    • Signez la pétition (ci-dessous)
    • Ecrivez une lettre à la Présidente de la confédération EXEMPLE
    • Mettez une affichette (imprimée ou faite maison) ou une banderole à votre fenêtre
    Diffusez ce message à tous vos contacts et sur tous vos réseaux sociaux

    Petition












    Je ne veux pas que mon nom soit affiché sur le site




    Nombre de signataires: 60368


  • Vos coordonnées seront fournies uniquement aux autorités fédérales avec le texte de la pétition. Aucune transmission à des tiers ne sera effectuée pendant ou après la campagne.
  • Vous pouvez nous suivre sur






Maxime Darçot, Data Scientist, St-Sulpice
Jessica Allemann, Studentin, Feldbrunnen
Bettina Wiskott, , Lausanne
Karen Leneveu, Mitarbeiterin AT Alterssitz, Kunsttherapeutin, MPA, 3110 Münsingen
Silvan Loher, Komponist, Oslo
Alexandrine Dupras, , Genève
Samuel Jakob, Psychologe Dr. phil., Gontenschwil
Ich finde Eure Initiative von der ich erst gestern durch den Offenen Brief an den Bundesrat erfuhr: SUPER! Schick Euch noch mein Mail an den Bundesrat vor einer Woche. Macht bitte weiter auf diesem Weg, wünsche Euch Alles, was es dazu braucht!
Bettina Wolfgramm, Käserin, Dietikon
Sara Riat, , Genève
Jérôme Bueche, Beleuchter, Winterthur
Grégory Zufferey, Etudiant, Monthey 1870
Viva Capitalismus ! Fuck les gauchistes Mais l'envirronement ça, ça va plus loin. Vive l'écologie de droite !
Yéléna Baatard, Chargée de projets, Carouge
coralie cleak, infirmière, morges
Paul Fehr, , Neunkirch
Philippe Macasdar, Comédien, Genève
Lydia De Bellis, Job Coach, Vevey
Jeanine Riesen, Projektleiterin, Basel
Hugo Matile, , Carouge
Cédric Margot, Chercheur, 1004